Actualité du digital 2021 – Stratégies marketing

0
56

Avez-vous déjà fait les bilans de l’année 2020 ? Afin de mettre à jour vos connaissances, voici les essentiels à savoir sur l’actualité digitale de 2021.

Quelles seront les tendances du digital en 2021 ?

Le Nouvel An se célèbre dans le monde vivant et se fête également dans le numérique. Pour les startups, le début de l’année signifie désormais des opportunités à découvrir comme l’actualité digitale.

Plusieurs bilans et mises à jour sont les bienvenus. Les tendances marketing de 2020 sont alors à réviser : certaines seront gardées tandis que la plupart d’entre elles seront mises à l’oubli pour leur obsolescence.

En 2021, les entreprises s’inspirent à des stratégies marketing d’une intelligence infaillible afin d’accroître leurs chiffres d’affaires et de gagner plus de terrain dans le vaste marché digital.

Découvrez en quelques lignes les tendances digitales ayant une rentabilité incomparable du moment.

Techniques digitales obsolètes à éviter en 2021

Les mises au point « prises à la légère »

Le succès est savoureux autant que la défaite est souvent amère, ce qui attire davantage l’attention des entreprises sur les derniers constats.

Mais certaines font l’erreur de baser leurs stratégies sur le résultat lui-même, plutôt que sur l’étude de leurs anciennes actions.

C’est d’ailleurs la raison des conclusions peu réfléchies et fixées à la hâte : concept excessivement conservateur, appétence pour les nouveautés, etc.

Chaque entreprise doit d’abord faire un bilan de son passé si elle veut installer une anticipation efficiente pour l’avenir : évolution de son chiffre d’affaires, leads, résultats de chaque opportunité saisie…

De toute évidence, cette analyse s’effectue à travers les statistiques et les données qualitatives susceptibles de démontrer le succès ou l’échec des opérations antérieures.

À partir de cela découlent les décisions les plus sages, que ce soit en termes de marketing digital, de management ou en système d’information.

Les mails non ciblés

Très utilisés en prospection et en publicité, les mails montrent leur efficacité du point de vue marketing.

Autrefois, quand les diverses techniques de communication n’étaient guère établies, les entreprises ont toujours cru qu’il fallait atteindre le plus de personnes possibles pour générer des ventes.

Toutefois, cette idée détient une part de vérité, sauf qu’à l’époque, les prospects n’étaient pas encore définis. L’envoi des courriers électroniques se faisait donc de façon aléatoire et au pire, les messages étaient tous uniformes, signalés parfois dans les spams.

Mais les pratiques ont changé grâce aux études de communication et à la découverte des outils d’automation. Désormais, les mails génériques et mal ciblés ne font plus partie de l’actualité numérique.

Les contenus suroptimisés

La position zéro sur Google étant considérée comme le Graal pour les pages web, tous les moyens semblent bons pour y parvenir.

Un des plus sollicités est le fameux SEO (Search Engine Optimization), une technique qui ne passe pas outre aux propriétaires de sites.

Cependant, certains font l’erreur de privilégier ce paramètre plutôt que la qualité des contenus : bourrage en mots-clés, spam de liens, etc.

Cette tendance nuit considérablement à la lisibilité et à la cohérence des textes qu’il est bien normal si Google Pingouin censure ce processus.

On vous expliquera plus bas dans l’article que l’optimisation reste néanmoins un procédé avantageux si on l’utilise à bon escient.

Actualité digitale à prendre en compte en 2021

La définition d’un public cible

Également connu sous le nom de « buyer personas », la population cible ou prospect doit être défini à l’avance.

Il consiste en effet à établir un personnage représentant globalement le client idéal susceptible d’avoir un intérêt sur les produits et services proposés. Ce « personna » nécessite différents études et sondages afin d’être déterminé convenablement.

Sa création est d’ailleurs propice à l’homogénéité de la base de données ainsi qu’à la personnalisation des messages à communiquer lors d’une campagne de publicité par exemple.

Le blogging

Très conseillé dans la prospection indirecte ou « inbound marketing », le blogging fait désormais partie de l’actualité digitale de 2021.

D’abord, en publiant régulièrement des contenus informatifs, l’e-entreprise prouve aux lecteurs qu’il maîtrise son domaine d’expertise.

Cela induit indirectement à un instinct de confiance, et donc, guide à l’achat. Selon les statistiques, le blog digital détient un pouvoir 63 % plus élevé que celui des magazines en termes de marketing.

C’est d’ailleurs pourquoi ce processus reste le plus prisé des entreprises en actualité du marketing digital, détenant la position numéro un.

Stratégie de contenu idéale à appliquer

Le marketing d’influence

Comme expliqué précédemment, le blog est un moyen d’importance majeur pour avoir de l’influence. Mais le talent de blogueur n’est pas donné à tout le monde : si le marketer n’en a pas la capacité, il aura alors besoin d’un aide extérieur du nom d’« influenceur ».

Ce dernier possède déjà une certaine notoriété sur la toile et sur les réseaux sociaux grâce à ses abonnés. Il a donc à une audience très large avec laquelle il peut partager une opinion capable d’accélérer le processus de vente.

Selon les études publiées par HypeAuditor, la plupart des influenceurs français sur Tik Tok ont entre 1000 et 5000 abonnés à leurs comptes, certains peuvent même atteindre des millions de followers.

Les podcasts

Déviant totalement des textes génériques, le podcast constitue un processus de diffusion de vidéos et d’audio sur le web pour que ces derniers soient lisibles sur les appareils des utilisateurs.

Ces formats se distinguent pour leur caractère plus animé, vivant et attirant. Des chercheurs ont conclu que 94 % des publications vues sur internet contiennent un ou plusieurs images.

Ce pourcentage indique l’intérêt majeur de l’usage des médias dans les digital news, mais surtout son efficacité au niveau de l’expérience utilisateur.

La création de contenus plus « humains »

Un peu plus haut, nous avons rappelé que le SEO s’avère bénéfique pour le site, mais pas toujours.

Pour arriver à capter la curiosité des lecteurs et à plaire à l’algorithme de Google à la fois, les publications doivent avoir un caractère « SEO friendly ».

Il s’agit d’une actualité digitale permettant aux articles d’être référés naturellement, et donc de susciter d’emblée l’attention du public.

En effet, il faut toujours se souvenir que les contenus sont destinés à des cibles humaines, pas à des machines.

Actuellement, plusieurs techniques de rédaction existent pour répondre à ce critère tant recherché, telles que le copywriting et le storytelling, surtout utilisé dans les stratégies de communication de ces dernières années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici