Rédaction web : comment apprendre à rédiger pour le web ?

0
47

Sachez que rédiger pour le web nécessite d’avoir une bonne maîtrise de la langue et une connaissance afférente au web et SEO

Apprendre à rédiger pour le web : le guide ultime SEO

Bien rédiger pour le web ne s’improvise pas. Qui dit écrire pour le web dit écrire pour le lecteur et pour Google. La rédaction web exige un goût prononcé pour le français et pour le web.

Il faut ainsi une bonne maîtrise de langue et une vive connaissance du web. Vue d’ensemble des  techniques de la rédaction web.

La requête principale ou mot-clé cible, il faut choisir avec soin

Un rédacteur web digne de ce nom commence sa rédaction par la recherche du mot-clé principal ou mot-clé cible. Pour une page portant sur la rédaction web, la requête cible peut être : « rédiger pour le web », « écrire pour le web », « contenu web », « contenus optimisés SEO », etc.

Il faut prêter une attention particulière à la création de la requête principale. Elle peut être au singulier ou au pluriel. Lorsqu’elle est au singulier, il est judicieux de ne le mettre qu’au singulier pour la page entière.

Mais sur une autre page, on peut avoir le même mot, mais au pluriel.

Si l’on est moins qualifiée pour trouver quelle requête principale est à utiliser, contacter une agence de rédaction web est un geste judicieux.

Rédiger pour le web, c’est rédiger des titres accrocheurs

Les titres sont les mots porteurs de toute rédaction web. Rédiger pour le web est synonyme de privilégier les titres courts. Un bon titre doit être en dessous de 14 mots et constitué d’une seule ligne. Les sigles moins connus des lecteurs ne sont pas à mettre dans les titres.

Le titre principal et certains des titres secondaires doivent comporter un mot-clé principal. Les mots trop promotionnels restent à éviter.

Ils déplaisent aux lecteurs. Les titres sous-formes de question sont facilement référencés. Ils font l’objet de plus en plus de recherche que les simples phrases affirmatives. Il faut rejeter autant que possible les majuscules et italiques dans les titres.

Ecrire une belle introduction : pour capter le lecteur et Google

Tout comme les titres, l’introduction tient une fonction non négligeable en rédaction web. Le lecteur n’a pas le temps de lire une introduction constituée des phrases d’accueil protocolaires.

Il aime lire les textes qui vont droit au but. Pour écrire une belle introduction et donc pour rédiger pour le web, la pratique de la pyramide inversée s’impose donc nécessaire.

On doit rendre évidentes dès les trois premières phrases les idées essentielles. Dans une belle introduction apparaît la technique des « 5 W ». Il s’agit de répondre à cinq questions dont « Qui ? », « Quoi ? », « Quand », « Où », « Comment ? ».

Rédiger pour le web, c’est aussi rédiger des beaux paragraphes

Les paragraphes sont un élément très essentiel à créer avec attention. Ils doivent être riches d’information et bien structurés. Il faut privilégier les phrases courtes ; chaque phrase doit constituer d’au maximum 20 mots.

La voix passive est à bannir ; il est judicieux de se pencher sur la voix active. Pour une page longue, il est idéal d’avoir plusieurs sous titres et de procéder quelques fois à la liste à puce.

Certains mots clés sont à mettre en gras et en italique, sans pour autant en abuser. Les citations et les chiffres clés sont à mettre en évidence, dans un crochet ou un guillemet.

Les abréviations et les sigles moins connus, il faut les éviter.

Les liens et les ancres de liens sont à créer avec soin

La création des liens internes fait partie des tâches d’un rédacteur web SEO. Les liens internes servent à relier les pages entre elles et facilitent ainsi la navigation du lecteur.

Le nombre de liens maximum recommandé pour une page est 5. Lorsque l’on se doit de créer plusieurs liens, il est recommandé de les mettre en bas de l’article avec directement les titres des pages cibles.

La création des liens va de pair avec la création des ancres de lien. Une ancre de lien doit se référer à la page ciblée.

Une belle ancre constitue de plus de 3 mots, mais pas plus de 14 mots. Elle doit comporter le synonyme du mot-clé principal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici