L’intelligence émotionnelle au travail: pourquoi est-ce important?

0
43

L’un des concepts psychologiques les plus répandus en dehors du monde universitaire est celui de l’intelligence émotionnelle. Comparée à l’intelligence traditionnelle, qui fait référence à la capacité de résoudre des problèmes et d’utiliser la logique, l’intelligence émotionnelle est liée à notre capacité à comprendre et à gérer les émotions, les nôtres et celles des autres.

Bien que les compétences liées à cette compétence puissent être appliquées dans de nombreuses situations, il est particulièrement important d’utiliser l’intelligence émotionnelle au travail. Les personnes qui ont décidé de le former et de l’utiliser dans ce contexte constatent une grande amélioration, tant dans leur satisfaction au travail que dans leurs relations avec leurs collègues. Certains experts disent même que c’est l’une des clés pour obtenir des revenus plus élevés.

Par conséquent, nous verrons comment le concept d’intelligence émotionnelle peut être appliqué au travail.

Et en quoi consiste cette intelligence émotionnelle?

Elle fait référence à la capacité de gérer consciemment les émotions, ce qui peut être bénéfique pour la productivité au travail, en dehors d’autres domaines de la vie.

Bien que ce soit une compétence sous-estimée, elle a un impact direct sur la qualité de vie. Et c’est que travailler sur l’intelligence émotionnelle a des effets positifs non seulement au travail, mais aussi dans tous les domaines de la vie.

L’importance de cette capacité est telle que, outre la gestion du stress ou la gestion des conflits, l’intelligence émotionnelle sera l’une des compétences les plus recherchées dans le monde du travail en 2020, selon le rapport sur l’avenir de l’emploi du Forum économique mondial.

Liée au leadership, à la santé et au bonheur, l’intelligence émotionnelle permet de voir les situations de manière objective et d’orienter les actions en conséquence. Nos émotions influencent grandement nos attitudes et nos comportements lors de la prise de décisions, de la gestion des conflits, de la résolution des défis et de l’établissement de relations avec d’autres personnes.

L’empathie, la conscience de soi, l’auto-motivation, l’autorégulation et les compétences sociales ont un impact direct sur l’intelligence émotionnelle. Les compétences en leadership, le travail d’équipe ou l’écoute active font partie des mâts qui soutiennent les fondements du succès.

L’importance de l’intelligence émotionnelle au travail

Les émotions sont courantes et nécessaires au travail. Habituellement, les émotions les plus courantes au travail sont: la satisfaction, l’enthousiasme, la confiance, la joie, le pessimisme, la colère, le désespoir, la fierté, la peur, l’anxiété, l’incertitude et bien d’autres.

Les émotions elles-mêmes ne sont ni positives ni négatives, cela dépend du sens qui leur est attribué. Il existe un concept appelé intelligence émotionnelle, qui fait référence à la bonne gestion des émotions ou à la capacité d’interpréter ces sentiments sans déformer la réalité.

L’intelligence émotionnelle au travail est essentielle pour une raison incontestable, si cela ne se produit pas, la communication au sein des équipes de travail et des organisations peut devenir obstruée, des échecs et des conflits se produisent, les relations interpersonnelles se détériorent et cela finit par affecter négativement le niveau de productivité au sein de l’organisation.

La relation entre l’intelligence émotionnelle et la réussite

La relation entre le succès et l’intelligence émotionnelle est claire. Il est prouvé que les personnes qui réussissent atteignent leur poste à long terme non seulement en raison de leurs connaissances techniques et de leurs diplômes, mais en grande partie grâce à leurs compétences sociales.

De même, 85% de la réussite en performance professionnelle est due au développement de leurs capacités émotionnelles ou aussi appelées soft skills, selon une recherche de l’Université de Harvard.

La vérité est que pour réussir sur le plan professionnel, nous devons non seulement avoir la capacité d’être empathiques avec nous-mêmes, mais aussi avec les autres.

L’intelligence émotionnelle devient un pilier de base au travail

La question est maintenant de savoir comment transférer les dimensions émotionnelles évoquées précédemment sur le lieu de travail. La capacité sociale ou la capacité de communiquer efficacement avec les autres, avec empathie et optimisme nous permettra de connecter nos émotions et nos expériences avec des collègues de bureau.

Gérer les émotions pour tirer parti des émotions positives et empêcher les émotions négatives d’interférer dans notre vie quotidienne, acquérir progressivement l’habileté de se motiver pour faire face aux problèmes, de freiner les impulsions pour surmonter les frustrations, de supprimer chaque l’une des compétences sociales que nous portons pour avoir un bon environnement de travail avec les autres membres de l’organisation et mettre en pratique l’autorégulation pour résoudre toute adversité qui pourrait survenir.

L’intelligence émotionnelle sur le lieu de travail

Cependant, l’utilisation de l’intelligence émotionnelle au travail ne s’arrête pas lorsque nous l’avons déjà réalisée. Au contraire, dans un environnement aussi exigeant que celui des entreprises modernes, les cinq compétences sont fondamentales. De plus, ils sont à la fois pour notre performance et notre bien-être émotionnel.

Il ne fait aucun doute que le manque d’intelligence émotionnelle a une bonne part de responsabilité dans le fait que ces données sont si élevées:

  • Comment allons-nous choisir un travail que nous aimons ?
  • Quand quelque chose ne va pas, laissons-nous l’apathie prendre le contrôle de nos vies ou allons-nous passer à autre chose?
  • Pourrons-nous comprendre nos collègues et nous entendre avec eux malgré les différences que nous pouvons avoir avec eux?
  • Enfin, que faire si vous dirigez une équipe de travail ou non?

Rien n’est plus éloigné de la réalité. Pour un patron ou un manager, la capacité à motiver ses employés et à comprendre ce qu’ils ressentent est essentielle pour créer un environnement de travail agréable. Sans eux, nous ne pourrons pas devenir le meilleur leader du groupe, nous aurons donc toutes sortes de problèmes avec nos coéquipiers.

L’intelligence émotionnelle, un attribut essentiel pour les responsables des ressources humaines

Bien qu’un fort développement de l’intelligence émotionnelle soit requis dans tous les employés et départements de l’entreprise, ce sont les responsables des ressources humaines et les travailleurs de ce département qui doivent le plus clairement valoriser cet attribut.

La façon dont les individus se sentent à tout moment a une influence très importante sur leur comportement au travail. Les sentiments sont un facteur prépondérant dans le monde du travail et les ressources humaines doivent concevoir des stratégies qui contribuent à développer des environnements de travail positifs, car cette intelligence émotionnelle au travail est essentielle.

Les entreprises sont l’endroit idéal pour promouvoir l’apprentissage des compétences en intelligence émotionnelle. Les experts s’accordent à dire qu’aujourd’hui, il est beaucoup plus facile de gravir des postes dans les organisations si des niveaux élevés d’intelligence émotionnelle sont acquis.

Les personnes qui développent cette capacité voient non seulement leur capacité de production augmenter, mais elles améliorent également leur estime de soi, leur santé physique et l’absentéisme au travail est réduit. Également grâce au développement émotionnel, la capacité de leadership au sein des organisations est renforcée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici