Analyse de la méthode AIDA

0
456

La méthode AIDA est connue comme un outil marketing et commercial. Elle est plutôt connue dans l’univers de la publicité. Mise en place dans les années 1800 par un publicitaire américain renommé, elle est l’une des plus anciennes méthodes marketing. Pourtant, elle dispose toujours d’une place de choix auprès des professionnels. D’ailleurs, elle propose un cadre afin d’élaborer un parcours complet, un tunnel de conversion et bien d’autres intérêts. Il s’agit d’un processus indispensable pour engager les clients dans leur acte d’achat.

Les principes et les champs d’applications de la méthode AIDA

Il est clair que l’AIDA est un acronyme servant d’aide-mémoire afin de se rappeler facilement du processus de vente :

  • Attention,
  • Intérêt,
  • Désir,
  • Action,

Certes, il s’agit d’un acronyme, mais la puissance de ces quelques mots est inattendue. À première vue, il est facile à comprendre, mais cette formule promet un cadre de réflexion facile à utiliser pour élaborer des campagnes efficaces et d’autres actions marketing incontournables dans le domaine de la publicité, la communication, le webmarketing, le marketing direct et aussi la vente.

La méthode AIDA est utile dans la réalisation d’une bannière pour une campagne sur le web. Elle s’avère aussi être indispensable dans la conception d’une affiche publicitaire ou la préparation d’un email pour une campagne d’e-mailing. L’usage de cette méthode pourrait aussi servir dans la mise en place d’un plan de prospection dans la conquête de nouveaux clients. Dans certains cas, il est possible de se tourner vers cette solution pour la mise en place d’une landing page pour la vente d’un produit, d’un service ou bien dans la collecte de leads en vue d’une campagne d’inbound marketing. En plus de cela, la méthode AIDA sert aussi dans l’élaboration d’un mailing postal ou bien dans l’activation des influenceurs sur les réseaux sociaux.

Mode de fonctionnement et usage de la méthode AIDA

La méthode AIDA évoque principalement les étapes par lesquelles un consommateur passe dans la réalisation de son achat. En réalité, chaque étape s’effectue d’une manière chronologique après la précédente.

Cette méthode veut qu’un message publicitaire capte l’attention d’une personne. Interpellée par ce message, elle se demandera de l’intérêt de celui-ci. S’il prend conscience de la pertinence du message, il aura toute son attention. En vérifiant le contenu du message, il pourra avancer son désir envers la proposition afin de passer ensuite à l’action sans le moindre blocage.

Voilà un bref aperçu du processus psychologique chez les consommateurs.

Certes, cette méthode peut être facile à mettre en main, mais il est cependant important d’assurer une bonne intégration concernant chaque terme de l’acronyme AIDA.

Attention

Avoir un service efficace et proposer un produit de qualité sont de bonnes choses. Ces aspects ne suffisent pas dans la vente. D’autant plus que les offres sont nombreuses sur les marchés et la concurrence est rude. Avec cela, le domaine de la communication est bien saturé sans oublier les consommateurs qui deviennent de plus en plus exigeants.

Cela fait qu’il est réellement compliqué de se faire entendre. D’où la nécessité d’assurer une visibilité maximum, afin d’être entendu. Ces aspects sont indispensables dès les premières secondes d’exposition du message aux cibles. Dès les premiers instants, l’attention du consommateur doit être attirée sur l’offre, le message ou la publicité. Ces aspects sont indispensables dès les premières secondes d’exposition du message aux cibles. Dès les premiers instants, l’attention du consommateur doit être attirée sur l’offre, le message ou la publicité. Le message doit alors être accrocheur avec des images fortes afin de titiller la curiosité et avoir l’attention de la cible. En ce qui concerne la publicité, il est possible d’utiliser des couleurs flashy ou une image choc, proposer un brin d’humour ou bien de sortir le contenu de son contexte. De son côté, pour un e-mail, il faudrait proposer un objet bien accrocheur.

L’objectif, est surtout, de travailler sa notoriété.

Intérêt

Après avoir retenu l’attention du consommateur vient le moment de donner de l’intérêt au message. C’est-à-dire que cette fois, le défi reste à convaincre les prospects ou les clients à s’intéresser encore plus au message. Pour cette étape, ils doivent consacrer un peu de temps pour aller encore plus loin.

Dans le domaine de la communication, il est plutôt important de se préoccuper de la forme et du fond. En plus de cela, les informations doivent être originales, visibles et compréhensibles.

Quelques techniques peuvent être mises en œuvre pour faire avancer les choses : la présentation des principales caractéristiques de l’offre, l’usage de la technique du storytelling et la personnalisation du message.

Désir

Sachant que la personne porte de l’intérêt au message, l’étape se poursuit en l’incitant à avoir encore plus d’intérêt à l’offre ou au produit. L’idée pour cette étape est de pouvoir développer l’envie de disposer le produit et de l’utiliser. C’est en effet, l’étape finale avant la vente.

Afin de rendre possible cette étape, quelques leviers peuvent être mis en avant :

  • Prouver de l’efficacité de l’offre dans la résolution des problèmes
  • Mettre la lumière sur les bénéfices du produit pour le client tout en jouant sur les émotions.

Action

Vient l’étape finale de ce processus. Il s’agit de la conclusion. Déjà, les étapes précédentes ont été empruntées. Le client potentiel a suivi le chemin balisé jusqu’à l’acte d’achat. Cette fois, en cette dernière phase, il est nécessaire de déclencher la vente. Les « call to action » sont essentiels afin de convertir un désir en action concrète.

En ce qui concerne l’univers du digital, la conversion est essentielle. Il est obligatoire d’assurer la transformation d’un lead en client. De ce fait, quelques techniques supplémentaires peuvent aussi être utilisées, notamment l’urgence constituée d’offre de dernière minute. La rareté peut aussi être mise en avant avec le stock limité. En plus de ces éléments, il faut aussi miser sur l’exceptionnel, c’est-à-dire proposer des prix très attractifs ou des bonus pour tout achat.

La méthode AIDA est efficace pour toute action marketing et commerciale. Il existe aussi la méthode AIDCAS qui reprend les phases de l’AIDA complétées par 2 nouvelles étapes, notamment la Confiance et la Satisfaction. De son côté, AIDAR reprend aussi la même philosophie avec le rajout d’une dernière étape qui est la Rétention. Cette fois, le processus prend compte de l’importance de la relation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici