Étiquetage, codage et marquage industriel : solutions et technologies

0
92
etiquetage-codage-marquage-industriel-solutions-technoloqies

La logistique ainsi que la gestion des stocks requièrent une organisation sans faille et des systèmes d’identification et de traçabilité performants. Cela est surtout le cas dans le secteur de l’industrie et de l’agroalimentaire, pour lesquels le marquage et la codification représentent un enjeu vital et jouent un rôle pivot notamment en matière de sécurité. Pour optimiser sa gestion de stocks et sa logistique, minimiser les risques et mettre en place un système de traçabilité indéfectible, des systèmes d’étiquetage, de codage et de marquage innovants peuvent être mis en place. Voyons en détail les solutions de marquage à mettre en œuvre pour d’optimiser l’organisation, l’identification, le tri et les flux de marchandises industrielles stockées en entrepôt. 

Le marquage industriel, c’est quoi exactement ? 

Le marquage industriel fait référence à un ensemble de systèmes et de solutions technologiques utilisés pour identifier, coder, trier et tracer les produits industriels. Ils sont également utilisés dans l’industrie alimentaire. Il désigne les techniques mises en œuvre pour ajouter une écriture ou des caractères spécifiques sur un produit ou sur son emballage à des fins d’identification, de codage et de traçabilité. Le marquage industriel désigne également les techniques servant au codage de codes ou de signes distinctifs utilisés pour les opérations d’étiquetage dans le domaine industriel et en particulier dans les phases de stockage, de picking et de manutention.

A quoi sert le marquage et l’étiquetage industriel ? 

Les systèmes de marquage industriel, de codage et d’étiquetage ont pour objectif principal de faciliter, d’accélérer et d’optimiser la gestion des marchandises stockées et les opérations de logistique inhérentes que ce soit à l’intérieur des entrepôts de stockage ou au cours des opérations de transport des produits industriels.

Ils permettent une meilleure gestion des marchandises ou des produits et de se mettre en conformité vis-à-vis de la réglementation. Ils facilitent et accélèrent les opérations de manutention, de stockage et de préparation de commandes tout en réduisant la marge d’erreur de façon considérable. L’étiquetage permet de rendre un produit, un colis ou un contenant immédiatement identifiable, localisable et traçable grâce notamment à l’utilisation d’un dispositif d’identification numérique qui communique avec des appareils de lecture digitaux et le logiciel de gestion des stocks utilisé par l’entreprise

Quelles sont les techniques de marquage industriel ? 

Il existe deux sortes de techniques de marquage industriel. L’une consiste à apposer un marquage sur la surface du produit même ou sur son emballage de manière permanente, c’est ce que l’on appelle le marquage inaltérable. Cette technique durable et plus onéreuse, intègre différents procédés plus ou moins adaptés en fonction du matériau à marquer, carton, bois, acier, métal, plastique, textile, papier etc… 

Les différentes techniques et procédés de marquage industriel inaltérable sont souvent désignés par le terme de gravure industrielle qui comprend :

  • La gravure mécanique dont font partie le marquage par rayage, le marquage par frappe et le marquage par micro percussion adaptés à divers matériaux comme le bois, l’acier, la pierre, le ciment, le béton ou le plastique 
  • Le marquage chimique qui désigne les procédés de marquage électrochimiques notamment pour les métaux conducteurs 
  • La gravure ou marquage thermique qui comprend le marquage à chaud adapté au bois, au carton, au plastique, le caoutchouc et certains cuirs ainsi que le marquage par transfert thermique à l’aide d’un ruban d’encre chauffé 
  • Le marquage laser adapté à divers matériaux comme le bois, le carton, le textile, le verre, le plastique ou le métal qui consiste à définir une impression précise de façon informatisée et imprimée ensuite sur les surfaces à marquer à l’aide d’une machine de marquage industriel à laser 

L’autre technique de marquage industriel est  le marquage superficiel peu durable mais plus économique. Il s’agit de la méthode de marquage la plus répandue et consiste à utiliser des machines à impression afin d’imprimer directement sur le produit, son emballage ou sur des étiquettes.

Parmi les procédés de marquage superficiels les plus couramment utilisés on trouve : 

  • Le marquage industriel à jet d’encre qui consiste à imprimer par le biais de jets de particules d’encre sans exercer de contact avec l’objet ou la surface à traiter
  • Le marquage sur surface thermosensible qui consiste à utiliser une imprimante thermique sans encre pour imprimer du textile, des étiquettes ou encore le papier plastique ou adhésif

Le marquage industriel à jet d’encre sans contact est de plus en plus prisé dans le secteur car ce procédé permet de ne plus être tributaire des étiquettes et est beaucoup plus écologique. Il est donc moins coûteux.  

Identification et marquage industriel par RFID 

Une autre technique innovante et intelligente, et qui se répand de plus en plus est l’identification industrielle par RFID qui utilise généralement des étiquettes RFID, dites tags, pour le marquage et la traçabilité des produits. Ce système particulier de marquage et de codage industriel utilise une technologie sophistiquée, celle de la radio-fréquence.

Ce système de marquage industriel consiste à utiliser des étiquettes électroniques spéciales pour identifier les produits, les contenants et les colis. Ces étiquettes spéciales intègrent un code d’identification unique et spécifique à l’objet ou au conteneur et qui peut être lu grâce à un dispositif de lecture de code.

D’un point de vue technique, le système de marquage industriel RFID utilise un procédé assez basique. Un signal radio est émis par le lecteur à une puce électronique contenue dans l’étiquette qui à son tour renvoie un signal en réponse. Ce procédé est appelé la RFID passive qui utilise des tags ou étiquettes semi-passives qui contiennent les informations stockées dans la puce. 

Les lecteurs d’étiquettes RFID peuvent être portatifs ou portables. Certains d’entre eux, les plus sophistiqués sont capables de lire plusieurs étiquettes en même temps, en envoyant les informations codifiées à un logiciel de gestion spécial. Ceci permet d’optimiser, de faciliter et de rendre le processus de marquage industriel beaucoup plus rapide et plus efficace.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici