Quelques principes de l’UX design à connaitre absolument

0
102
attirer l'attention des visiteurs

Le but de l’UX design est de créer des expériences faciles, pertinentes, efficaces et surtout agréables pour l’utilisateur d’un site web, d’un produit ou d’un service. Pour sa mise en œuvre, il est impératif de connaitre absolument ses grands principes. En voici quelques-uns.

Créer un bon design pour réduire l’impact des imperfections

Pour la pertinence du projet UX qu’il pilote, l’UX designer prend le temps de créer un bon design. Ce travail peut permettre de réduire l’impact d’éventuelles imperfections apparaissant dans le fonctionnement du site. Lors d’une formation de qualité en UX design, il est expliqué clairement comment créer un bon design.

On sait que les utilisateurs sont très influencés par l’esthétique d’une interface. Dès leur premier coup d’œil, ils savent si le design est intuitif ou pas. Si les utilisateurs n’ont pas directement cette impression de facilité en naviguant, ils peuvent abandonner rapidement le site. Par contre, lorsque l’UX design est bien travaillé, les utilisateurs surestiment très souvent les fonctionnalités réelles du site. Si l’interface est conçue de manière habile, les possibles problèmes de fonction sont masqués. Et même si l’utilisateur s’en rend compte, il peut les tolérer, car étant totalement séduit par le design.

A voir aussi : Figma vs Sketch, quel est le meilleur outil de conception pour vous ?

Créer une expérience utilisateur similaire à celle de la concurrence

Dans la démarche UX, il est astucieux de créer une expérience utilisateur similaire à celle de la concurrence. C’est un principe que la « loi de Jakob » met en avant. On considère que les utilisateurs sont plus à l’aise quand ces derniers visitent des sites similaires à ceux de concurrents en qui ils ont déjà confiance. Concrètement, les consommateurs ont tendance à transférer les attentes qu’ils ont nourries autour d’un produit familier à un article concurrent. Ils souhaitent dans le fond tomber sur un site qui fonctionne de la même manière qu’un autre de qualité qu’ils ont déjà utilisé. Il n’est pas forcément intéressant de chercher à se démarquer à outrance quand on fait une conception UX design.

Éviter les designs complexes pour ne pas réduire le temps de prise de décision

Sachez que plus le design du site est complexe, plus le consommateur met du temps pour prendre une décision. Le problème est que s’il dure avant de se décider, il peut finir par ne plus se décider. Lorsque l’utilisateur est exposé à de nombreuses fonctionnalités, il doit prendre le temps d’interpréter chacune d’elles et réfléchir sur leur utilité. Cela n’est pas fait pour améliorer l’expérience et l’utilisateur peut juger que l’interface est trop compliquée. L’UX designer veille donc à simplifier le processus d’utilisation ou de navigation afin d’augmenter les ventes. Pour cela, il décompose les tâches complexes en petites étapes.

Miser sur la proximité pour donner plus d’informations

Dans son travail, l’UX designer tient compte de la loi de la proximité. Celle-ci fait partie de la théorie de Gestalt et est basée sur des principes psychologiques afin d’expliquer la perception des éléments par un utilisateur. Les utilisateurs comprennent et organisent plus rapidement et efficacement les informations quand la proximité est de mise. On a tendance à regrouper les éléments plus proches les uns des autres. Du fait de la proximité, aux yeux des utilisateurs, une relation est établie entre ces éléments. Pour expliquer un processus complexe, l’UX designer regroupe les différentes informations, ce qui facilite la compréhension des visiteurs.

Fragmenter l’information pour mieux la partager

Un autre principe à considérer dans la conception UX est la fragmentation de l’information afin de mieux la partager. On fait du « chunking » quand on procède ainsi. Cette méthode permet de présenter des contenus de manière agréable. Sachez qu’un utilisateur moyen ne peut enregistrer dans sa mémoire que 7 éléments. L’UX designer

pense donc à découper un contenu en plusieurs morceaux, comme cela se fait pour une infographie. Un encart, une icône ou un rond apparait pour afficher chaque donnée. Grâce à cette technique, les informations sont cernées plus rapidement, l’attention de l’utilisateur étant captée tout au long du contenu.

Impacter la mémorisation par l’effet d’isolement

En outre, l’UX designer fait le nécessaire pour impacter la mémorisation de l’information à partir de l’effet d’isolement. Pour cet autre principe de l’UX, on note que l’élément qui se distingue peut être retenu plus vite dans un groupe de produits identiques. Alors l’idée est de rendre les informations importantes plus perceptibles visuellement dans la conception de l’UX. Pour cela, on peut faire un changement de formes, de couleurs ou de polices, ou recourir à une animation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici