Cybersécurité : C’est quoi, qui l’utilise et ses enjeux

0
238

La sécurité de l’information est celle liée à l’information physique, comme le papier, et l’information numérique, connue sous le nom de cybersécurité. Il s’agit de la protection des actifs informationnels.

La cybersécurité englobe à la fois la protection des personnes et des informations, des systèmes et des processus sur les ordinateurs et les appareils mobiles.

Les caractéristiques les plus importantes des systèmes d’information sont : la disponibilité, l’intégrité et la confidentialité.

Qui utilise la cybersécurité ?

Les systèmes d’information (SI) peuvent être définis comme l’ensemble des données ou des mécanismes qui permettent de gérer, de récupérer et de traiter l’information.

Ils se caractérisent par leur interconnexion et leur interaction. Ses principales activités comprennent le stockage, le traitement et la gestion.

Il est important d’être conscient que l’information est un bien très précieux tant pour les entreprises que pour les particuliers. C’est un actif à la fois matériel (ordinateurs, dispositifs de stockage ou téléphones portables) et immatériel (savoir-faire, réputation, propriété intellectuelle).

Il existe trois types de caractéristiques d’information qui doivent être protégées :

Disponibilité. L’information doit être accessible en cas de besoin.

Intégrité. Préservez le contenu d’origine. Il doit être exempt de modifications et d’erreurs qui modifient le contenu.

Confidentialité. Il permet de restreindre, de garantir la sécurité et de ne pas divulguer des informations à des personnes, entités ou processus non autorisés.

Vous pouvez voir aussi les tops métiers digital qui pourraient vous intéresser.

Types et enjeux de cybersécurité

Il existe trois types d’incidents de sécurité liés aux informations détenues :

Accidentel. Fait par des employés sans aucune intention malveillante.

Intentionnellement par des employés ou des initiés. Dans ce cas il y a bien une volonté de casser les mécanismes de sécurité. Cela peut arriver pour leurs propres raisons ou sous l’influence ou la corruption de pirates.

Causés par des cybercriminels ou des pirates. Ces incidents informatiques sont très fréquents et se font par le biais de codes malveillants ou de logiciels malveillants.

Les types de sécurité informatique qui existent sont :

  • Sécurité matérielle. Elle est liée à la protection des dispositifs physiques.
  • Sécurité logicielle. Elle porte sur la protection des logiciels ou de la programmation contre les attaques informatiques.
  • Sécurité du réseau : elle fait partie de la discipline de la cybersécurité et est liée à la protection des données et des informations sur le réseau.

Les  principales mesures de sécurité informatique

Limiter l’accès aux informations

Il est important que les informations soient protégées en limitant leur disponibilité. Certaines des actions les plus courantes consistent à chiffrer les informations afin que toute personne souhaitant accéder à des données privées ne puisse pas le faire sans connaître la clé de déchiffrement.

Dans le cas des entreprises pour la continuité des activités, l’accès aux données sensibles de l’entreprise doit être limité aux travailleurs.

Mots de passe sécurisés et dynamiques

Bien que cela puisse sembler évident, il existe encore des utilisateurs, à l’ère de la transformation numérique, qui utilisent des mots de passe basés sur des codes basiques telles que 1234 ou ABCD.

Pour qu’un mot de passe soit considéré comme sécurisé, il doit avoir un minimum de 8 caractères et contenir au moins une lettre minuscule, chiffres et caractères spéciaux.

Une autre recommandation à garder à l’esprit est que les mots de passe doivent être aléatoires, en évitant l’utilisation d’informations personnelles. De plus, ceux-ci doivent être différents pour chaque appareil ou compte et doivent être modifiés périodiquement.

Bien que cela puisse sembler une tâche compliquée, il existe des outils qui vous permettent de générer des mots de passe forts. L’une des options les plus courantes pour ceux qui ne se souviennent jamais des mots de passe est de créer un fichier avec tous les mots de passe. Ce document doit être protégé par un antivirus.

Ces mots de passe doivent également être appliqués dans les réseaux domestiques tels que le routeur ADSL et Wi-Fi.

Pour protéger les e-mails, il est recommandé d’utiliser des filtres anti-spam, ainsi que des systèmes de cryptage des messages.

Protégez votre courriel

Le courrier électronique, avec les réseaux sociaux, est devenu une source d’informations sensibles qui doivent être protégées.

Nous devons être conscients de toutes les données qui peuvent être concentrées dans le courrier, ainsi que des nombreux pièges qui existent comme le phishing, avec lesquels ils peuvent même extraire des données sur notre carte de crédit.

L’une des mesures de sécurité recommandées consiste à utiliser des filtres anti-spam, ainsi que des systèmes de cryptage des messages.

Ces actions garantiront la protection et la confidentialité des informations stockées dans le courrier électronique. L’attaque des emails est l’une des menaces et des fraudes les plus récurrentes dans les systèmes d’information.

Effectuer des sauvegardes et des suppressions sécurisées

L’exécution périodique de sauvegardes ou de copies de sécurité est une autre des actions à effectuer si nous voulons protéger notre base de données.

Afin de ne pas perdre de données qui interfèrent avec l’activité de toute entreprise, ainsi que des photographies ou du contenu personnel, il est essentiel de faire des copies de sauvegarde de temps en temps. Bien que la restauration de ces informations soit tout aussi importante, comme la suppression des informations qui ne sont plus utiles en toute sécurité.

Accéder aux pages web et achats sécurisés

Une autre des erreurs les plus courantes commises par les utilisateurs est l’accès à des pages Web qui n’ont pas le protocole https dans leur URL. En plus de garder un œil sur l’URL, il est également important de voir les méthodes de paiement électronique proposées par le site Web.

De plus en plus d’entreprises de commerce électronique incluent plusieurs processus de vérification au sein de leur passerelle de paiement afin que la transaction soit la plus sécurisée possible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici