Immobilier : obtenir un prêt quand on est entrepreneur

0
82

Chef d’entreprise, vous souhaitez vous lancer dans un projet immobilier ? Certes, votre demande de prêt risque d’être un peu plus technique… Mais cela ne signifie pas que vous n’aurez pas votre prêt ! Il faut cependant vous préparer à devoir bien défendre votre dossier afin de rassurer les banques sur votre situation.

Préparez-vous à devoir argumenter

Avant de partir à la recherche d’un financement, vous devez bien définir votre statut juridique. En effet, les banques n’auront pas le même a priori selon si vous êtes chef d’entreprise salarié (le statut le plus rassurant pour elles) ou non salarié (qui nécessitera un peu plus de négociations).

Des revenus stables pour rassurer les banques

Lors d’une demande de prêt immobilier, les revenus sont sans surprise un des principaux critères pour les banques. Au-delà de leur montant, c’est bien la stabilité des revenus qui va peser dans la balance. Les banques cherchent en effet des emprunteurs qui seront aptes à rembourser leurs mensualités tous les mois, quel que soit le chiffre d’affaires généré par l’entreprise. C’est pour cela que le statut de chef d’entreprise salarié est plus séduisant que celui de chef d’entreprise non salarié.

Les banques vous demanderont alors de présenter vos derniers bilans annuels afin de définir un revenu moyen. Celui-ci leur permet également de s’assurer de la croissance de l’entreprise et de son activité.

Le secteur d’activité : un critère important

Certains secteurs d’activité sont moins stables que d’autres, comme a pu le démontrer la période de restrictions due à l’épidémie de Covid-19. Si vous travaillez dans un secteur concerné par les restrictions, comme la restauration ou le tourisme, les banques peuvent se montrer plus frileuses quant à votre demande de prêt. Plus que vos derniers bilans, ce sont vos revenus en temps de crise qui seront déterminants. Si votre activité ne fait que redémarrer, vous risquez de vous voir proposer des mensualités trop faibles pour pouvoir emprunter le montant souhaité.

À l’opposé, des professions liées par exemple au secteur du bâtiment seront considérées comme particulièrement stables.

Comment optimiser son dossier de prêt quand on est chef d’entreprise ?

Quelle que soit votre activité ou vos revenus, vous disposez de différents leviers afin d’optimiser votre dossier de demande de prêt. Découvrez comment.

Présenter au moins ses 3 derniers bilans annuels

Si les banques se montrent si exigeantes, c’est parce qu’elles souhaitent s’assurer que vous pourrez rembourser vos échéances quoi qu’il arrive. C’est la raison pour laquelle elles demandent généralement les 3 derniers bilans annuels, afin de pouvoir vérifier que l’activité de votre entreprise est stable, voire en hausse dans le meilleur des cas. Ceci dit, si votre entreprise existe depuis plus longtemps, vous pouvez tout à fait joindre des bilans plus anciens. C’est même fortement recommandé ! Non seulement cela permet de présenter un dossier plus complet, mais cela illustre en plus la pérennité de votre entreprise.

Un co-emprunteur pour rassurer les banques

Un co-emprunteur avec une situation plus stable peut largement contribuer à l’optimisation de votre dossier de prêt. Avec un co-emprunteur, les risques de non-remboursement diminuent, ce qui donne plus de garanties aux banques. En plus, cela permet d’augmenter votre capacité d’emprunt ! Attention, pour que cela soit pris en compte le co-emprunteur ne doit pas être un simple garant, mais un véritable co-acquéreur, soit, dans l’idéal, votre partenaire de vie.

La domiciliation de vos revenus professionnels

Les crédits immobiliers sont un moyen utilisé par les banques pour acquérir de nouveaux clients. En vous accordant un prêt, elles espèrent donc que vous allez domicilier l’ensemble de vos comptes chez elles : compte courant, épargne, assurance vie… Et cela vaut aussi pour le compte de votre entreprise ! C’est donc un argument à mettre en avant lors de votre demande de prêt.

Mettre toutes les chances de son côté

Présenter des comptes irréprochables

Au-delà des considérations liées à votre statut professionnel, d’autres éléments peuvent être pris en compte par les banques au moment de l’instruction de votre dossier. Par exemple, la tenue de vos comptes, que ce soit vos comptes personnels ou ceux de votre entreprise. Vos comptes doivent donc être particulièrement soignés, sans découverts ni impayés, afin de rassurer les banques sur votre sérieux. Dans l’idéal, vous devez également disposer d’une épargne autre que votre apport personnel afin de présenter des comptes irréprochables.

Faire appel à un courtier immobilier

Pour mettre toutes les chances de votre côté d’obtenir un crédit immobilier, l’idéal reste de faire appel à un courtier immobilier. Ce professionnel du crédit pourra vous aider à présenter votre dossier sous son meilleur jour, en vous aidant à réunir tous les justificatifs nécessaires et en mettant en valeur votre profil. Il trouvera et négociera pour vous la meilleure offre de prêt pour ! Si vous préférez effectuer vos démarches en ligne, tournez-vous vers un courtier immobilier Pretto, un courtier immobilier 100 % digital avec des frais de courtage réduits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici