Comment soulager les douleurs cervicales au travail ?

0
54
comment-soulager-douleur-cervicales-travail

À l’ère du numérique, les douleurs cervicales sont devenues un problème courant qui touche une grande partie des employés de bureau. L’utilisation généralisée des smartphones et des tablettes numériques, associée à leurs petits écrans, n’a fait qu’exacerber la fréquence des douleurs au cou, surtout si l’on tient compte de leur utilisation fréquente au travail et à la maison. 

Douleurs au cou: modifiez votre posture de travail

Pour lutter contre les cervicalgies et prévenir les troubles musculo-squelettiques (TMS), il est essentiel de modifier notre posture au travail et d’intégrer des pauses simples mais actives dans notre emploi du temps quotidien. 

L’adaptation de notre posture de travail, par exemple en travaillant debout ou en changeant l’orientation de l’écran, peut soulager la tension exercée sur le cou, les épaules et les yeux. 

L’utilisation de logiciels tels que RSIGuard et MUSKA TMS peut contribuer à la prévention des TMS en rappelant aux utilisateurs de changer de position, en suggérant des exercices et en fournissant des conseils ergonomiques pour une configuration plus saine du poste de travail. 

En donnant la priorité aux pauses et en mettant en œuvre des pratiques ergonomiques, nous pouvons prévenir efficacement les douleurs cervicales et promouvoir le bien-être général sur le lieu de travail.

Quelle posture adopter devant l’ordinateur ? 

Le maintien d’une posture correcte lorsque vous êtes assis devant un ordinateur est essentiel pour éviter les tensions et les blessures, en particulier au niveau du cou et du dos. 

  • Commencez par vous assurer que vos pieds sont à plat sur le sol, que vos genoux sont pliés à un angle de 90 degrés et que vos hanches sont au même niveau que vos genoux ou légèrement plus hautes. 
  • Asseyez-vous bien droit, le dos droit et soutenu par le dossier de la chaise, en gardant les épaules détendues et les coudes pliés à un angle de 90 degrés. 
  • Placez l’écran à hauteur des yeux, à environ une longueur de bras, afin de réduire la tension exercée sur le cou et les yeux. 
  • Faire des pauses régulières et intégrer des étirements dans votre routine peut également contribuer à améliorer la circulation et à soulager les tensions musculaires. 

En privilégiant une posture et une ergonomie correctes lorsqu’ils travaillent devant un ordinateur, les individus peuvent prévenir efficacement l’inconfort et éviter les problèmes de santé à long terme.

Prévenir la cervicalgie en faisant des pauses

Pour prévenir les douleurs cervicales, il est essentiel d’intégrer des pauses régulières dans votre routine de travail. Les recherches montrent qu’un quart des employés de bureau souffrent de douleurs cervicales, souvent exacerbées par l’utilisation prolongée de smartphones et de tablettes numériques à petit écran, au travail comme à la maison. 

En outre, certaines personnes sont plus susceptibles de souffrir de douleurs cervicales en raison d’une contraction musculaire inégale. Dans les cas où seule une fraction des fibres musculaires est engagée, celles-ci sont surmenées et ne parviennent pas à se détendre correctement, ce qui entraîne des contractures et des douleurs intenses. 

Étonnamment, ce n’est pas l’intensité de l’effort musculaire qui déclenche ces problèmes, mais plutôt le manque de pauses. La stimulation constante des fibres musculaires due à des périodes prolongées d’utilisation de l’écran sans pause est le principal responsable des douleurs cervicales. 

Il est intéressant de noter que des études ont montré que les douleurs ont tendance à s’atténuer pendant les week-ends ou lorsque les activités changent, ce qui souligne l’importance d’incorporer des pauses régulières dans nos routines quotidiennes.

Par ailleurs, certaines personnes sont plus sensibles à ces troubles, notamment lorsque leurs muscles ne se contractent pas de manière homogène. Dans ce cas, quelques fibres musculaires finissent par être surmenées, jouant le rôle de fibres « Cendrillon » qui commencent tôt et s’arrêtent tard, ce qui entraîne des contractures et des douleurs intenses. 

Le stress exacerbe également les cervicalgies en provoquant des tensions dans les muscles du cou et des épaules, ajoutant parfois même une dimension psychologique à ces troubles.

Douleurs cervicales : Comment calmer une crise de cervicalgie ?

Pour gérer efficacement les douleurs cervicales et trouver un soulagement, il est essentiel de s’attaquer rapidement aux symptômes. 

  • Une méthode éprouvée consiste à utiliser la glace ou la chaleur pour soulager l’inconfort et favoriser la guérison. Les poches de glace sont excellentes pour réduire l’inflammation et engourdir la douleur, tandis que la thérapie par la chaleur améliore la circulation sanguine et détend les muscles tendus. 
  • L’incorporation d’étirements et d’exercices doux ciblant les muscles du cou et des épaules peut également contribuer à soulager la tension et à accélérer la guérison. 
  • En outre, le maintien d’une bonne posture, l’évitement des activités qui exacerbent la douleur au cou et la consultation d’un médecin ou d’un kinésithérapeute en cas de douleur sévère ou persistante sont des étapes essentielles pour un soulagement à long terme. 

En mettant en œuvre ces stratégies, les personnes souffrant de douleurs cervicales peuvent améliorer considérablement leur confort et leur mobilité tout en favorisant une guérison globale.

Douleurs cervicales et stress : quelle relation ? 

Les douleurs cervicales et le stress vont souvent de pair, car le stress peut se manifester physiquement dans le corps. Lorsque les individus sont stressés, ils ont tendance à contracter leurs muscles, en particulier au niveau du cou et des épaules, ce qui entraîne une gêne et une raideur. 

L’augmentation des niveaux d’adrénaline et de cortisol associée au stress chronique peut également contribuer à l’inflammation du corps, ce qui risque d’exacerber les douleurs cervicales. 

En outre, le stress peut perturber les habitudes de sommeil et entraîner une mauvaise posture, deux facteurs susceptibles de solliciter davantage les muscles de la région du cou. 

Il est essentiel que les personnes souffrant de douleurs cervicales s’attaquent à leur niveau de stress et le gèrent par des techniques telles que des exercices de relaxation, des pratiques de pleine conscience, de l’exercice, une bonne alimentation et, si nécessaire, le recours à des professionnels de la santé mentale

En s’attaquant à la cause première du stress, les individus peuvent trouver un soulagement à leurs cervicalgies et améliorer leur bien-être général.

Douleurs cervicales : Cervicalgie arrêt de travail

La cervicalgie, une affection courante caractérisée par des douleurs et des raideurs au niveau du cou, peut avoir un impact significatif sur la capacité d’un individu à travailler efficacement. Si elle n’est pas traitée, la cervicalgie peut entraîner une baisse de la productivité, de l’absentéisme, voire des arrêts de travail. 

Les causes des cervicalgies sur le lieu de travail sont variées et peuvent inclure une mauvaise posture lorsque l’on est assis à un bureau pendant de longues périodes, des mouvements répétitifs ou le fait de soulever des charges lourdes. Les employeurs ont la responsabilité de fournir des postes de travail ergonomiques et de promouvoir une bonne mécanique corporelle afin de prévenir les cervicalgies chez leurs employés. 

En outre, des mesures proactives telles que des exercices d’étirement réguliers, des évaluations ergonomiques et l’accès à la kinésithérapie peuvent contribuer à réduire le risque d’arrêts de travail liés à des cervicalgies. En s’attaquant rapidement à ce problème et en mettant en œuvre des stratégies de prévention, les employeurs peuvent améliorer le bien-être de leurs employés et réduire le fardeau économique associé aux cervicalgies sur le lieu de travail.

Comment soulager la nuque au bureau ?

Pour soulager les douleurs cervicales au bureau, pensez à optimiser l’ergonomie de votre espace de travail. Commencez par vous assurer que l’écran de votre ordinateur est à la hauteur de vos yeux pour éviter de vous fatiguer le cou. 

En outre, réglez votre chaise de manière à ce que vos pieds soient à plat sur le sol et que vos genoux forment un angle de 90 degrés. 

Pensez à utiliser un oreiller ou un coussin de soutien pour maintenir une bonne posture lorsque vous restez assis pendant de longues périodes. 

Enfin, s’hydrater et pratiquer des techniques de réduction du stress peuvent contribuer à prévenir et à soulager l’inconfort au niveau du cou pendant les longues journées passées au bureau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici