Les informations personnelles à retirer de son CV en ligne

0
71

La manière dont on réalise son CV aujourd’hui, ne se fait plus de la même manière qu’il y a plusieurs années. Si vous avez déjà un CV existant, il est essentiel de le mettre à jour en retirant certaines informations personnelles qui n’ont plus leur place dans un CV. Si votre curriculum vitae du moment comprend encore l’une de ces informations, il est préférable de la gommer et d’attirer l’intérêt du recruteur vers vos compétences et connaissances.

Ne plus indiquer votre âge dans votre CV en ligne

Votre âge est le premier élément à ne plus mentionner dans votre cv en ligne. Selon le baromètre de la perception des discriminations dans l’emploi, l’âge d’un candidat est le second critère de discrimination au travail après son sexe.

La mention de l’âge est donc une étape que l’on peut oublier. De plus, rien ne vous obligé à indiquer votre âge dans votre CV à moins que le recruteur ait fait une demande express à ce sujet. Certains professionnels en recrutement affirme même que le fait de dater ses diplômes peut être une source de discrimination, surtout pour les seniors.

Il en va de même pour vos expériences professionnelles. Il est préférable de s’en tenir à ceux que vous avez acquis au cours des dix dernières années à moins que le post ne requiert la mention d’une expérience ultérieure particulière qui date (+15ans).

Ne plus mentionner votre adresse

Le recruteur n’a pas besoin de connaître votre adresse, que vous soyez proche ou loin du poste visé. Dans les métropoles, ce sont surtout les candidats qui habitent la capitale qui ont le plus de chance d’obtenir le poste. Cependant, cette situation ne semble pas toucher les cadres. Aussi, pour éviter une éventuelle discrimination, il est préférable de ne plus indiquer son adresse dans son CV.

Inversement à cela, si vous habitez en ville et que vous convoitez un poste en banlieue ou dans une zone un peu plus retirée, il est préférable de ne rien dire sur votre situation géographique. Si la question se pose au moment de l’entretien, vous pouvez exposer votre cas et préciser que votre mobilité géographique est en cours.

Gommer votre situation familiale

Cet item semble plus être une source de problème pour les femmes et beaucoup moins pour les hommes. Sur le papier, une femme mariée avec plusieurs enfants à la charge peut freiner un recruteur même si en réalité elle est performante dans la réalisation de sa mission. Cela peut l’amener à s’interroger sur d’éventuelles absences pour problème de nounou ou pour une assistance maladie.

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, mieux vaut passer à côté de cette information et prouver directement vos valeurs lors de votre entretien. Il en va de même pour votre état de grossesse qui représente une information que vous n’êtes pas obligé de divulguer lors de votre recrutement.

Éviter de mentionner vos centres de loisir

C’est le tout dernier point à ne plus mentionner dans votre CV. Vos loisirs ne remportent pas toujours l’approbation de tous et n’ont aucun lien direct avec le poste à pourvoir.  

Toutefois, on se réserve le droit de le mentionner lorsque le recruteur le précise dans sa demande. En effet, le contenu de vos centres de loisir fait partie de vos soft skills ou compétences comportementales. Par exemple, le fait de préciser que vous êtes membre d’une organisation non gouvernementale ou ONG peut être un atout parmi d’autres pour un poste qui requiert un candidat engagé. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici