Société de consommation ; Sept caractéristiques du consommateur moderne

0
32

Nous savons tous que le consommateur d’aujourd’hui est plus connecté que jamais ; ce qui fait de nous une société de consommation de premier degré. Mais c’est toujours stupéfiant quand on y pense: cet appareil unique que nous gardons dans nos poches peut être utilisé pour examiner des produits, vérifier les prix, partager des achats, demander des coupons ; et parfois même acheter des produits sur le canal en ligne d’un détaillant en position debout dans le magasin d’un concurrent.

Qu’est ce que la société de consommation ?

La société de consommation est un grand système social qui s’organise autour des dépenses des individus. Les gens ont tendance à se comparer aux autres pour déterminer comment ils se débrouillent dans la vie.

Les consommateurs utilisent couramment des biens pour signaler des traits sociaux souhaitables tels que la fraîcheur et la jeunesse. Le statut social n’est qu’un processus de respect par l’interaction sociale. Cependant, les symboles de statut ont toujours joué un rôle dans la signalisation des traits positifs. Les marchés modernes comblent ce besoin en fournissant des produits et services de marques que les consommateurs exigent pour afficher une image réaliste ou s’intégrer dans un groupe.

Lorsqu’ils découvrent que quelqu’un fait mieux quelque chose, ceci provoque un sentiment d’angoisse qui ne peut pas être géré. Il s’agit d’une forte motivation pour copier les autres la peur de passer à côté.

Dans une société de consommation, les producteurs se font concurrence pour attirer l’attention des consommateurs. Tout produit que les consommateurs ne reconnaissent pas et ne se sentent pas bien est susceptible de faire mal sur le marché.

Qu’en est-il à la consumérisation ?

 La consumérisation est le processus par lequel des catégories de produits conçues pour les entreprises, deviennent dominées par le concepteur de production pour les consommateurs.

Cela peut être considéré comme un processus continu dans lequel de moins en moins de choses sont spécialisées pour les clients commerciaux.

Temple du jeu, l’infrastructure énergétique a été conçue uniquement pour les services publics et les entreprises industrielles pour les aider à économiser sur leurs factures et les encourager à respecter l’environnement, mais les nouvelles infrastructures des panneaux solaires sont devenues plus souvent conçues pour les particuliers.

La connectivité mobile et son rôle dans la société de consommation

Si la connectivité mobile a permis au consommateur de faire ses achats de différentes manières, elle a également créé des opportunités pour les détaillants. À savoir, cela permet aux détaillants d’interagir plus efficacement avec les clients et de devenir plus personnalisés dans ces interactions.

Alors que les détaillants intelligents réfléchissent aux défis et aux opportunités qui les attendent, les données et les analyses restent au centre de leurs pensées. Mais à quoi, exactement, pensent-ils?

Nous avons réuni des informations de premier plan du secteur de la vente au détail pour nous aider à décrire et à définir le consommateur d’aujourd’hui – et comment les détaillants réagissent à ce nouveau consommateur.

Les sept caractéristiques qui identifie la société de consommation d’aujourd’hui

Peu importe où il fait ses achats, le consommateur est le consommateur. Vous devez briser ces barrières entre les canaux, responsabiliser le consommateur de manière uniforme et les impliquer de la même manière sur votre site que vous le feriez dans votre magasin.

Achats 24 heures sur 24

Les consommateurs d’aujourd’hui s’attendent à ce que la capacité de consommer soit une pratique 24/7. Lorsque la consommation peut avoir lieu à tout moment de la journée, les détaillants doivent tenir compte des nuances et des exigences des différents besoins des consommateurs tout au long de la journée.

Le défi de l’entreprise sera alors de répondre à ces attentes sur toutes les plateformes virtuelles.

Les consommateurs ont le contrôle

Les clients d’aujourd’hui contrôlent beaucoup plus leur expérience d’achat et savent qu’ils peuvent dicter l’expérience d’achat qu’ils souhaitent. Ils ont les moyens d’explorer, de rechercher et de partager chaque décision d’achat. Et ils peuvent le faire très rapidement. Si vous les perdez, ce n’est peut-être pas uniquement pour cet achat. Cela peut durer longtemps. Vous devez être immédiatement réactif à leurs besoins au lieu d’essayer de les diriger. Cet équilibre est le plus grand défi.

Le shopping omnicanal

La plus grande tendance que nous constatons actuellement est ce flou des lignes entre les canaux. Peu importe où il fait ses achats, le consommateur est le consommateur. Vous devez abattre ces barrières entre les canaux, responsabiliser le consommateur de manière uniforme et l’engager de la même manière sur votre site que vous le feriez dans votre magasin.

Consommateurs de contenu

Les clients se diversifient grâce à cette capacité nettement plus large d’explorer vos produits sur le moment. Ils ont des relations plus étroites avec ce qu’ils achètent et les raisons de l’acheter dans leur esprit. Le contenu a une influence considérable sur leur comportement, c’est pourquoi les grandes entreprises s’intéressent également au contenu pour compléter les décisions d’une manière plus enrichie pour les clients, en particulier sur les réseaux sociaux.

Expérience globale

C’est une économie véritablement mondiale. Nous devons comprendre les besoins des clients où qu’ils se trouvent. Qu’ils se trouvent dans un magasin à Paris ou dans un autre magasin au bout du monde, il est indispensable que tous les magasins soient dotés des outils qui rendront l’interaction avec le client aussi significative que possible.

La communication est au cœur de tout

Il y a beaucoup plus de collaboration et de partage d’informations qui peuvent influencer les décisions des consommateurs par rapport à l’expérience hors ligne. Il  y a une utilisation définitive des appareils pour vérifier et partager de nouveaux produits, pour voir si quelque chose complète votre garde-robe existante ou pour valider ce que vous avez vu sur le Web.

Les réseaux sociaux sont un mécanisme de rétroaction

La pertinence des médias sociaux sur le commerce de détail est inexploitée mais augmente très rapidement. Cela va au-delà des examens des achats au détail. Il faut même employer une équipe dédiée pour tirer parti des commentaires sociaux avant même d’avoir des produits en magasin. Les sociétés peuvent même demander à divers groupes en ligne de donner leur avis sur les idées et les couleurs avant d’investir du temps et de l’argent pour créer différentes couleurs et assumer les coûts de fabrication et d’expédition, par exemple. Ce mécanisme de rétroaction n’existait pas auparavant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici