Devenir rédacteur web : 10 choses à connaître avant de se lancer

0
50

Travailler depuis une plage de sable fin, les pieds dans l’eau et un cocktail de fruits dans une main. Ce cliché fait rêver, pas vrai ?

Beaucoup de personnes présentent la rédaction web comme un métier que tout le monde peut faire, dont la routine est pavée de tranquillité et de vacances. Mais ce n’est pas forcément vrai !

Si vous vous intéressez au métier de rédacteur web, vous allez devoir démêler le faux du vrai parmi tout ce que vous avez entendu ! Pour vous aider dans votre démarche, quoi de mieux que l’avis objectif d’un rédacteur web freelance ?

Je suis Alexandre Montenon, spécialiste en stratégie éditoriale et rédaction web. Je vous révèle ici 10 choses à connaître avant de se lancer dans la rédaction web !

La curiosité est un excellent défaut

En tant que rédacteur freelance, vous pouvez être confronté à beaucoup de missions de natures diverses et variées. Un jour, vous écrivez un article de blog sur le traitement des charpentes.

Le lendemain, on vous demande de rédiger des fiches produits pour des rampes d’escaliers.

Avoir une bonne culture générale aide énormément, car limite l’étendue des recherches à faire en amont de la rédaction des textes.

Il faut en plus avoir de bonnes compétences pour trouver les informations sur internet, et une curiosité illimitée. Plus vous êtes curieux, plus vous en savez, plus vite vous travaillez : CQFD !

L’autonomie n’est pas donnée à tout le monde

Vous pouvez choisir de travailler en tant que rédacteur web pour une entreprise, une agence de communication et même dans la fonction publique.

Mais beaucoup de rédacteurs web sont freelances. Qui dit auto entrepreneur, dit liberté totale. Liberté totale de choisir quand on travaille, oui ! Mais pas liberté totale de ne pas travailler du tout.

Exercer le métier de rédacteur freelance implique de savoir se prendre par la main quand il faut se mettre au boulot, et apprendre à s’organiser.

Vous pouvez avoir plusieurs missions clients en même temps, vous devez pouvoir vous y retrouver !

La course contre la montre

Au fur et à mesure des missions, vous vous rendrez compte que le temps, c’est de l’argent. Vous apprendrez à rédiger de plus en plus vite, et à ne pas passer trop de temps sur des articles qui en méritent moins.

Le but n’est bien évidemment pas de bâcler votre travail, mais ce n’est pas non plus de perdre de l’argent ! Petit à petit, vous saurez gérer votre temps pour que vos missions restent rentables.

Une parfaite maîtrise de la langue française

Celui-ci me semble évident, mais il ne faut pas l’oublier : être rédacteur web implique d’avoir une excellente connaissance de la langue française.

Vos textes ne doivent pas contenir d’erreurs (même si quelques coquilles se glissent parfois), au risque de perdre un client.

Il existe des logiciels qui vérifient l’absence de fautes d’orthographe, de grammaire ou autres. Mais ne pas les faire dès le début vous permet de gagner pas mal de temps !

Connaître les méthodes de référencement naturel SEO

Parmi toutes les techniques de communication pour booster la visibilité d’un article ou d’un site web, le SEO est la meilleure. Et tout bon rédacteur web doit en connaître les subtilités !

La recherche de mots clés, la manière de structurer votre texte en paragraphes, les balises, le langage html… Savoir rédiger ne suffit pas : il faut savoir rédiger du contenu SEO !

Passer par le stade de la formation

Même si vous pouvez apprendre les rudiments de la rédaction web SEO sur internet, rien ne vaut une formation complète. Vous pouvez reprendre vos études dans le cadre d’une licence ou d’une formation en deux ans afin d’approfondir vos connaissances.

Mais pour devenir rédacteur web en moins de 3 ans, vous pouvez choisir une des nombreuses formations qui vous sont proposées sur le web.

Attention lors de votre sélection, certaines formations sont vides de sens !

Créer un statut juridique

Savoir écrire et apprendre à rédiger pour le web ne fait pas de vous un professionnel de la pratique rédactionnelle : une fois que vous vous sentez prêt à vous lancer, vous devez créer un statut juridique.

Le choix de ce dernier dépend de votre situation et de vos revenus en tant que rédacteur web. Micro-entrepreneur, entreprise individuelle, SARL… Nombreux sont les statuts : à vous de choisir !

Trouver des clients

Si vous ne dépendez pas d’une agence ou d’une entreprise, vous devez constituer vous-même votre portefeuille de clients. Pour ce faire, vous pouvez créer votre site internet dédié à la rédaction web, et l’optimiser suffisamment pour que les clients viennent à vous : il s’agit de l’inbound marketing.

Sinon, vous pouvez prospecter et proposer vos services à vos futurs clients : la manière plus traditionnelle, mais néanmoins efficace !

Savoir gérer les clients

Pour devenir rédacteur web sans crainte de se planter, il faut savoir dire non. Certains clients vous proposent des contrats “toxiques”, aux exigences bien trop hautes pour un tarif bien trop bas.

Ou alors ils vous font recommencer un article de nombreuses fois, pour de mauvaises raisons.

Si au début de votre activité de rédacteur web vous n’avez pas d’autre choix que de laisser passer ce genre de comportement, il ne faut pas que ça dure.

Apprenez à gérer une relation professionnelle de prestataire à client, et à modifier les contrats en cas de besoin. Imposez-vous !

Un petit complément ?

Vous avez beaucoup de choses à savoir pour devenir rédacteur web, et beaucoup d’éléments que vous apprendrez sur le tas.

C’est un métier très enrichissant et varié, dans lequel on ne s’ennuie jamais.

La rédaction web ce n’est pas pour tout le monde, mais ce n’est pas inatteignable : tout est une question de motivation et d’implication. Alors, lancez-vous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici